Rechercher

Comment manager la génération X ?

Mis à jour : juin 14

Voir les autres articles du blog


Le monde de l’entreprise est formé de différentes générations qui en font toute sa richesse. Pour utiliser tout leur potentiel, vous devez considérer les spécificités intrinsèques de chacune d’entre elles, et adapter votre management pour utiliser leurs forces et combler leurs faiblesses.


Les sociologues s’accordent sur le fait que le 20ème siècle voit 4 générations se succéder et cohabiter dans les entreprises :


- Les baby-boomers nés entre 1946 et 1960 ;

- La génération X, personnes nées entre 1960 et 1980 ;

- La génération Y, personnes nées entre 1980 et 1995 ;

- La génération Z, personnes nées entre 1995 et 2010.

La génération appelée Alpha quant à elle, née après 2010, et n’est pas encore sur le marché du travail. À noter que ces dates varient de quelques années en fonction des courants sociologiques considérés.

Les Xers (personnes de la génération X) ont aujourd’hui entre 55 et 74 ans. Ils ont connu deux chocs pétroliers, l’arrêt de la croissance, le chômage de masse ou encore l'épidémie du Sida. Ils ont traversé ce que l’on appelle parfois « les 30 piteuses ». Ayant grandis avec le minitel, ils ont connu l’apparition des TIC (technologies de l’information et de la communication), et ont dû s’adapter aux changements dus à l’arrivée d’internet dans les entreprises dans les années 90.

La génération X est parfois perçue comme dépassée, à tel point que les têtes pensantes du management se sont souvent focalisées sur leurs cadets Y et Z, considérés comme l’avenir de nos entreprises. Pourtant, selon l’enquête Global Leadership Forecast, réalisée par DDI, cabinet de conseil reconnu dans le domaine du management, 51% des postes de leadership sont occupés par des personnes de la génération X en 2018.

L’avenir se construit aujourd’hui, c’est donc en majorité la performance de la génération X qui garantit le succès futur de nos entreprises, ainsi que la formation des Y et Z. Il est donc absolument nécessaire de s’intéresser à cette génération, d’en comprendre les forces et axes d’amélioration, pour les utiliser à bon escient. Comment utiliser les caractéristiques des personnes de la génération X pour qu’elle révèlent leur potentiel et maximisent leur valeur ajoutée dans votre entreprise ? Voici quelques conseils managériaux.

Expérience

En moyenne, les Xers disposent de 20 années d’expérience professionnelle, ce qui en fait une grande richesse pour votre entreprise. Donner-leur des responsabilités qui valorisent leur expérience.

La formation est un domaine dans lequel les X peuvent exceller. Les Xers estiment que les compétences dures et les astuces comportementales sont le résultat de l’expérience et prendront goût à les transmettre de manière traditionnelle. Permettez-leur d’organiser des ateliers de formation qu’ils pourront animer, ou de devenir mentor des nouveaux arrivants. Il apprécient aussi d’être formés selon les méthodes traditionnelles, qui seront plus motivantes que le e-learning par exemple.

Vous pourrez aussi profiter du carnet d’adresse fourni des personnes de la génération X, qui ont pu se faire de nombreux contacts de qualité au cours de leur carrière, à une époque où les relations étaient moins nombreuses mais plus solides et interpersonnelles.

Loyauté

La génération X se caractérise par sa loyauté envers l’entreprise. Ils considèrent leur intérêt en tant que travailleur comme la résultante de l’intérêt de leur entreprise, qui n’a pas forcément besoin de justifier ses décisions d’un point de vue individuel pour garantir leur loyauté. À l’inverse, la génération Z exige que l’entreprise agisse en fonction de l’intérêt individuel de chaque personne. Même si la génération X est profondément désenchantée, du fait du contexte dans lequel elle a évolué, elle est reconnaissance envers l’entreprise qui lui offre une opportunité de carrière. Elle est moins revendicatrice que les générations suivantes.

Confiez aux X des missions de représentation de l’entreprise en interne comme en externe. Ces collaborateurs s'impliqueront fortement dans les forums et salons, dans le recrutement ou le mentoring, ou toute autre responsabilité pour laquelle l’expérience et la loyauté sont des facteur clés de réussite.

Sens de la hiérarchie

Les Xers ont le sens de la hiérarchie et acceptent facilement l’autorité de leurs « supérieur ». Répondre aux exigences de la hiérarchie et lui rendre des comptes est tout à fait naturel, après tout l’entreprise est faite de strates de responsabilités occupées par différents statuts. Dès lors que vous leur donnez l’autonomie qu’ils méritent et dont ils ont besoin pour se réaliser professionnellement, ils seront satisfaits et en accord avec le management. L'expérience justifie que les personnes méritent leurs responsabilités et leur niveau hiérarchique dans l'entreprise.

Vous pouvez adopter une communication directe en donnant vos consignes sans besoin systématique d’expliquer ce que celles-ci leur apporteront. Incluez-les dans la création de normes, règles ou process organisationnels, avec lesquels ils sont familiarisés, et en lesquels ils croient.

Esprit de compétition

Les Xers sont des compétiteurs dans l’âme. Moins sensibles que leurs cadets à certaines notions humaines actuelles telles que le bien-être et le fair-play au travail, ce sont des personnes qui aiment se mettre en concurrence au sein de l’équipe, et qui voient la compétition d’un bon œil.


Pour les motiver, optez pour des systèmes de récompenses basés sur la compétition. Rémunération individuelle, concours, objectifs individuels challengeants sont bien vécus par les Xers et conviennent parfaitement à leur mode de fonctionnement.

La qualité avant tout

Leur prédécesseurs baby-boomers ont évolué à l'ère du Fordisme. À cette époque, Ford dit « le client peut choisir la couleur de sa voiture, pourvu que ce soit noir ». L’enjeu pour l’entreprise était de rendre leur produits accessibles au marché, sans se soucier de ses exigences (à vrai dire, ils n’en avait que très peu). Avec le développement des TIC, le consommateur plus exigent s’est davantage focalisé sur la qualité des produits. Les Xers ont baigné dans cette évolution vers la recherche de la qualité.


Ils seront donc très attachés non seulement à la qualité des produits qu’ils proposent, mais aussi à la qualité dans le travail en général. Si vous missionnez une équipe formée d’un X, un Y et un Z sur la création d’un produit, le premier s’attardera sur la qualité, le second sur la personnalisation et le dernier sur l’innovation.

Les technologies de l’information et de la communication (TIC)

On a tendance à penser que la génération X a une vision désuète et une maîtrise trop limitée des TIC. Idée fausse ! Si les Y et Z ont grandi dans un monde digitalisé, les X disposent de deux avantages qui leur confèrent une place primordiale dans les TIC. D’une part, n’ayant connu les TIC que dans les années 90, les Xers ont traversé la transition avec brio. Ils ont appris à s’adapter à l’évolution technologique, même s’il ne la manie pas de manière aussi innée que leur cadets. D’autre part, on assiste à une contre-tendance dans le numérique. Le contenu, qui avait quelque peu perdu de son importance dans un monde où les images, cliques, partages et followers régnaient en maître, recommence à gagner de l’importance. Les consommateurs et utilisateurs se recentrent peu à peu sur la qualité et la quantité de l’information qui leur parvient. C’est là que la génération X a un rôle primordial à jouer, pour accompagner leurs cadets dans la création de contenu de qualité.


C’est donc un de vos enjeux en tant que manager, non seulement de vous adapter à ces générations, mais aussi de parvenir à les faire travailler ensemble. Chaque génération a quelque chose à apporter aux autres, et à apprendre des autres.


Même si cette classification par génération s’avère réaliste, il n’en reste pas moins qu’à l’intérieur de chacune d’entre elle, vous avez avant tout affaire à des individualités, de plus en plus marquées au fil du temps. Prenez donc en compte la génération à laquelle appartiennent vos collaborateurs pour les comprendre et adapter votre management, mais pensez toujours à considérer chaque personne comme absolument idiosyncratique. Votre réussite résidera dans votre capacité à faire adhérer votre équipe à une vision collective, tout en vous adaptant aux individualités.


Et vous ? De quelle génération êtes-vous ? Comment managez-vous les personnes de la génération X ?

0 vue

Copyright © nhmanagement 2020