Rechercher

Reprise du travail post confinement : booster l'engagement et la motivation

Mis à jour : juin 14

Voir les autres articles du blog


Le confinement a profondément bouleversé les habitudes des travailleurs. Une étude réalisée par Kantar révèle que 7 français sur 10 ont vu leur situation affectée par la crise du Covid-19. Il y a ceux qui continuent à travailler en respectant les nouvelles normes sanitaires, ceux qui ont modifié leurs organisation pour se mettre au télétravail, et enfin ceux qui ont totalement arrêté leur activité professionnelle. Dans tous les cas, le retour au travail, prévu à partir du 11 mai 2020, ne laissera personne indifférent. Selon cette même étude, « 56% des salariés se disent plus ou moins inquiets en ce qui concerne les conséquences de l'épidémie sur leur situation professionnelle (dont 18% très inquiets). »


Côté entreprise, le changement sera plus que nécessaire. Rien ne servira de courir derrière des objectifs inatteignables. La stratégie doit s’adapter au nouveau cadre socio-économique, sanitaire et légal, comme je l'explique dans mon article sur le processus de changement stratégique à mettre en route pour maximiser ses chances de retrouver la performance.


Ce changement ne dérogera pas à la règle : il faudra le piloter de façon à ce qu’il soit accepté par tous les collaborateurs. Une période morose dans un contexte difficile, des travailleurs inquiets, de retour dans une entreprise en plein changement : le cocktail détonnant pour voir l'engagement et la motivation au travail dégringoler.


C’est pourquoi il est crucial d’investir du temps dans l’humain au redémarrage de l’activité, et ne pas se jeter à corps perdu dans l’opérationnel. Cette étape est essentiel pour garantir l’engagement de l’équipe, condition nécessaire au retour à la performance.


Après avoir revu la stratégie et les objectifs de votre entreprise ou de votre centre de profit, vient le moment de faire adhérer les personnes à ce projet : un défi de communication. Voici les 4 étapes que je recommande de suivre :


1. Expliquez le nouveau cadre sanitaire ;

2. Communiquez la stratégie et son impact sur le quotidien ;

3. Fixez de nouveaux objectifs individuels ;

4. Proposez un plan d’accompagnement personnalisé.



1. Présentez les mesures sanitaires


La préoccupation numéro 1 de vos collaborateurs sera sans contestation la capacité de leur entreprise à garantir leur santé au travail. La première communication à avoir est donc celle qui concerne les mesures prises par votre entreprise (ou votre service) pour assurer la sécurité sanitaire.


Rassurez vos collaborateurs sur la conformité de l’entreprise avec les recommandations sanitaires, et sensibilisez-les sur l’importance du respect des protocoles mis en place. Une fois rassurés, vos collaborateurs seront davantage enclins à vous écouter parler de business.

Cette communication peut se faire en collectif. Pensez à rendre ce moment participatif, afin de s’assurer que l’équipe exprime tous ses doutes et pose toutes les questions sans en laisser aucune en suspens. De cette façon, vous pourrez aborder les thèmes qui concernent le business face à un auditoire plus enclin à vous écouter de manière active.


2. Communiquez la stratégie et sa déclinaison fonctionnelle


La crise actuelle vous obligera à effectuer les modifications nécessaires pour redresser la barre et retrouver la performance le plus rapidement possible. Comme pour les mesures sanitaires, cette présentation peut être réalisée en meeting collectif.


Présentez le pronostic en cas de statu quo


Pour que votre auditoire adhère à vos décisions, commencez par leur expliquer le pourquoi des changements prévus. Pour cela, présentez le pronostic en cas de statu quo. En d’autres termes, démontrez leur le risque que représenterait de ne rien changer et ainsi l’opportunité que représente le changement pour l’entreprise et pour les personnes qui y travaillent.


Nouveaux buts et objectifs


Une fois le "pourquoi"compris par l'équipe et son intérêt attisé, exposez les nouveaux buts et objectifs de l’entreprise. En fonction de votre poste dans l’entreprise, deux cas de figure existent. Premier cas, vous les avez fixés vous-même. Dans le second cas, ils ont été fixés par votre direction, dans quel cas prenez soin de bien vous en imprégner afin d’y donner du sens en les relayant. Présentez la stratégie choisie pour atteindre les objectifs, en donnant une vision à moyen et long terme, qui rassurera vos collaborateurs. C'est le moment de relier atteinte des objectifs et performance : ces objectifs servent un but, dont la pérennité de l’entreprise peut dépende, et tout le monde doit en avoir conscience.



Les changements dans le travail quotidien


Tout changement d’objectif et de stratégie induit des modifications du fonctionnement de l’entreprise, et par conséquent, du quotidien de vos collaborateurs. Modifications des horaires, de l’organisation interne, des méthodes de travail, du lieu de travail (développement du télétravail), des budgets alloués, des outils utilisés… sont autant de changements possibles, qui perturbent le quotidien des équipes, et peut parfois même ébranler leur équilibre, et avoir un impact négatif sur leur motivation et leur engagement. Et donc sur la performance de l’entreprise.


En suivant cette démarche vous aurez déjà expliqué le pourquoi du comment (pronostic). Votre message a donc davantage de chance d’être compris. Mais pour que chacun des collaborateurs adhère entièrement à ces nouveautés, vous devrez aller plus loin, en les engageant individuellement.



3. Fixez de nouveaux objectifs individuels


Les objectifs se déclinent de manière descendante : la somme des objectifs individuels doit permettre d’atteindre l’objectif collectif. Si vous avez eu le temps, avant le confinement, de donner à chacun de vos collaborateurs leurs objectifs annuels, ceux-ci ne sont certainement plus en adéquation avec les objectifs globaux. Le risque de ne pas effectuer cette modification est triple :


- D’abord, vous créerez un sentiment d’impuissance face à des objectifs inatteignables ;

- Ensuite, dans la poursuite de leurs objectifs, votre équipe risque d’avancer vers une

direction qui n’est pas celle de l’entreprise ;


- Enfin, vous ferez preuve d’incohérence, vos instructions allant à l’encontre de leur objectifs. Ceci affectera votre crédibilité.


Il est donc primordial que vous revoyiez les objectifs de vos collaborateurs lors d’un entretien individuel.



4. Proposez un accompagnement et un suivi personnalisé


Qui dit nouvel objectif, dit nouveaux plans d’actions. Prenez en compte le développement des compétences des personnes en proposant un plan d’accompagnement personnalisé.


D’autant plus que, particulièrement en cette période de doute, l’importance du lien managérial est décuplé. Plus que jamais, votre disponibilité et votre accompagnement sera une nécessité pour vos équipes.


Prévoyez 1 ou 2 entretiens de suivi d'objectif d’ici la fin d’année, afin d’évaluer et de motiver les personnes vers l’atteintes de ces nouveaux objectifs. Ce sera crucial pour le bon déroulement du changement.



Les entreprises qui sauront se démarquer seront celles qui investiront dans la révision de leur stratégie et sauront la potentialiser grâce à la préparation et à l’accompagnement des personnes qui la mèneront à bien. Sans l’humain, la stratégie n’a plus de sens, car c’est lui qui la fera vivre. C’est donc une mission à prendre au sérieux pour chaque manager, s’il souhaite que son service ou son entreprise retrouve le chemin de la performance.



Et vous ? Dans quel état d’esprit reprendrez-vous le travail ? En tant que manager ou gérant, quels plans d’action allez-vous mener pour redresser la barre ?

Utilisez l'outil démarche de changement stratégique sous forme de fichier excel prêt à l'emploi. Vous le trouverez dans la boîte à outil du manager.

0 vue

Copyright © nhmanagement 2020